Comment reconnaître un cancer du cerveau et quels sont les facteurs de risque ?

Dernière mise à jour: avril 2022
Dans cet article
Comment reconnaître un cancer du cerveau et quels sont les facteurs de risque ?

dossier

Lorsque les cellules du cerveau commencent à se diviser et à se développer de manière incontrôlée, une tumeur se développe dans le cerveau. Une tumeur bénigne ne pénètre pas dans les tissus environnants et ne se propage pas. Mais si elle est située dans une partie importante du cerveau, elle peut être dangereuse. Une tumeur maligne est appelée cancer du cerveau. Ce type de tumeur cérébrale peut s'étendre à d'autres parties du cerveau ou de la moelle épinière.

Quels sont les symptômes ?

123-hersenen-afb-8-29.jpg
Les symptômes d'une tumeur cérébrale peuvent varier en fonction de la taille et de la localisation de la tumeur. De nombreux symptômes - surtout dans les premiers stades - sont similaires à ceux d'autres maladies, de sorte que la maladie est parfois difficile à reconnaître. Cependant, la détection précoce améliore considérablement les taux de survie au cancer du cerveau. Par conséquent, soyez vigilant si vous ressentez ces symptômes :

  • maux de tête (surtout le matin)
  • nausées et vomissements
  • des troubles de la parole, de la vision ou de l'audition
  • des problèmes d'équilibre ou de coordination des gestes
  • des sautes d'humeur ou des troubles de la personnalité
  • des problèmes de mémoire ou de concentration
  • des secousses ou des spasmes musculaires

Si ces symptômes ne disparaissent pas spontanément après quelques semaines, il est conseillé de consulter votre médecin.

Voir aussi l'article : Une tumeur au cerveau ? Non, un ver parasite !

Cancer du cerveau : quelles sont les causes ?

On ne sait pas exactement pourquoi une personne est atteinte d'un cancer du cerveau. Cependant, certains facteurs de risque ont été identifiés :

  • Certaines tumeurs cérébrales ont une prédisposition familiale (5% des tumeurs).
  • L'exposition à des radiations ou à certaines substances chimiques (formaldéhyde, chlorure de vinyle, acrylonitrile, etc.) augmente le risque de tumeur cérébrale.
  • Le sexe joue également un rôle : les hommes sont plus susceptibles de souffrir d'un cancer du cerveau que les femmes.
  • Le lien entre l'utilisation du téléphone portable et le cancer du cerveau n'est, à ce jour, pas avéré scientifiquement.

Voir aussi l'article : Vidéo - Un espoir dans le traitement du glioblastome

Comment traite-t-on une tumeur cérébrale ?

Le traitement d'une tumeur cérébrale est différent pour chacun. Le médecin traitant, l'équipe médicale et le patient lui-même discuteront du traitement approprié. Les facteurs à prendre en compte sont le type et la localisation de la tumeur ainsi que l'état général du patient.

La chirurgie est souvent la première étape. Une radiothérapie et/ou une chimiothérapie peuvent également être administrées. Ces formes de traitement combattent la tumeur elle-même. En outre, il existe des médicaments qui ne sont administrés que pour combattre les symptômes, comme les médicaments qui inhibent le développement des fluides dans le cerveau (dexaméthasone), les médicaments qui suppriment les crises d'épilepsie et les analgésiques.

Sources:
kanker.be
allesoverkanker.be
kanker.nl

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress Passiflora forte – Apaisant lors des moments de stress
A.Vogel

Retrouvez le calme lors des moments de stress et de tension grâce à la combinaison des plantes relaxantes.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram