Arthrose du genou et fibromyalgie : le tai-chi comme médicament

Dernière mise à jour: décembre 2021
123-vr-ouder-tai-chi-06-16.jpg

news

Une recherche menée au Tufts Medical Center de Boston, aux États-Unis, confirme des études antérieures selon lesquelles le tai-chi est aussi efficace que la kinésithérapie pour traiter les maladies rhumatismales. Selon les auteurs de l'étude, le tai-chi devrait même être considéré comme un choix thérapeutique responsable dans le traitement de l'arthrose du genou, car il a presque le même effet que la thérapie physique en termes de soulagement de la douleur et d'amélioration de la mobilité. 

Le tai-chi pour soulager les rhumatismes

L'étude a suivi 204 personnes d'un âge moyen de 60 ans souffrant d'arthrose du genou. La moitié d'entre elles ont suivi une séance de tai-chi deux fois par semaine pendant 12 semaines. L'autre moitié a reçu six semaines de thérapie physique deux fois par semaine, suivies de six semaines d'exercices à domicile. Au début de l'étude, le score WOMAC - qui sert à évaluer la sévérité de l'arthrose - a été déterminé pour tous les participants, sur la base de la douleur, de la raideur et du fonctionnement physique. Après 12 semaines, le score WOMAC du groupe tai-chi s'était amélioré de 167 points. Dans le groupe kiné, de 143 points. Au début de l'étude, le score WOMAC dans les deux groupes était d'environ 250 points (sur une échelle de 0 à 500). Les deux groupes ont également montré une amélioration de la qualité de vie, de la consommation de médicaments et de l'humeur un an plus tard. Les patients qui ont pratiqué le tai-chi ont obtenu des résultats encore meilleurs : dans ce groupe, il y avait remarquablement moins de personnes déprimées et elles se sentaient également mieux physiquement, ce qui a évidemment amélioré leur qualité de vie.

Lire aussi : Arthrose du genou : l’effet protecteur de l’exercice physique

Les effets physiques et mentaux du tai-chi

Le tai-chi est une discipline chinoise ancienne, utilisée à l'origine pour l'autodéfense. Elle consiste en une série de mouvements lents, gracieux et à faible impact, accompagnés d'une respiration profonde, qui détend le corps et l'esprit.

« Le tai-chi intègre des éléments physiques, psychosociaux et comportementaux, et peut être particulièrement bien adapté pour traiter les symptômes psychologiques et somatiques associés à la douleur chronique », explique le Dr Chenchen Wang du Tufts Medical Center. « Le tai-chi semble être associé à des améliorations du bien-être psychologique, notamment une réduction du stress, de l'anxiété, de la dépression et des troubles de l'humeur, ainsi qu'une meilleure estime de soi. »

Le Dr Wang et son équipe ont également examiné les effets du tai-chi sur la fibromyalgie et les résultats sont clairs :  « Plus la pratique est longue, plus les bénéfices sont importants ».

Ceux qui veulent commencer à pratiquer le tai-chi doivent être guidés par des professionnels. L'art martial ne résoudra pas tous les problèmes, mais si l'on en croit cette étude, on peut supposer que les exercices apportent un réel soulagement.

Lire aussi : Personnes âgées : les bienfaits du tai-chi

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé
Le don de temps sauve des vies ! Le don de temps sauve des vies !
Pfizer Clinical Research Unit

Participez à une étude clinique et bénéficiez d’une compensation financière moyenne de 215 euros par jour.

Cliquez ici pour plus d’infos !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram