Quels sont les effets du soleil sur notre peau ?

Dernière mise à jour: août 2021

dossier Notre peau est notre plus grand organe. En moyenne, cette membrane souple qui fait office de thermostat ou d’échangeur de chaleur est d’environ deux mètres carrés et pèse 15 à 20 kg. Continuellement exposée à la lumière du soleil, comment résiste-t-elle aux rayons UV et quels dommages ceux-ci peuvent-ils lui causer ?

Les coups du soleil

Les rayons du soleil atteignent notre peau sous forme de lumière mais aussi de rayons ultraviolets (UV), dont il existe trois types : UVA, UVB et UVC. Les UVC sont les plus nocifs, mais la couche d'ozone nous en protège.

Le rayonnement UV est généralement le plus fort quand le soleil est au zénith. Une exposition prolongée tue certaines des cellules cutanées qui se trouvent sous la couche supérieure, ou couche cornée (composée de cellules cutanées mortes, de pores et de glandes sébacées). Dans les zones où la peau est brûlée, des fluides contenant des cellules immunitaires s'infiltrent pour réparer les dégâts et évacuer les déchets. En cas de coups de soleil importants, ce déplacement massif de fluides peut provoquer une déshydratation et perturber le fonctionnement d'autres organes.

Mutations génétiques et cancer de la peau

123-h-zonnebrand-06-21.jpg

Une peau qui subi des coups de soleil répétés se ride plus rapidement et vieillit prématurément car les rayons UV endommagent l'ADN, notre matériel génétique. Les enzymes peuvent réparer le code génétique, mais au cours du processus de réparation, une erreur peut se produire et entraîner une mutation de l'ADN. Et si cette erreur se produit à l'endroit où se trouvent les informations relatives à la division cellulaire, elle peut finalement conduire à un cancer de la peau. Plus la peau est brûlée, plus le risque d’erreur de la division cellulaire est élevé.

Il en va de même pour l'exposition aux rayonnements des bancs solaires.

La mélanine, notre écran solaire naturel

123-h-zon-huid-bescherming-06-21.jpg

La bonne nouvelle, c’est que notre corps possède de la mélanine qui protège notre ADN des rayons UV. Ces pigments sont produits par des cellules spéciales de la peau appelées mélanocytes. Ils déterminent également la couleur de nos cheveux et de nos yeux. On les trouve sur toute la peau de notre corps, mais ils sont plus concentrés sur les bras et les jambes. Lors d'un bain de soleil, ces pigments sont activés. Pour autant que notre peau ait le temps de s'adapter progressivement aux rayons plus intenses du soleil, nous aurons un beau bronzage uniforme (ou on observera la multiplication des taches de rousseur).

Mais ces mélanocytes ne forment pas le même type et la même quantité de pigments chez tout le monde ! Plus ils produisent d’eumélanine, plus la couleur de la peau, des cheveux et des yeux est foncée. L'eumélanine est un type de mélanine courant. La phéomélanine est plus rare. Elle est produite très activement par les roux, elle donne une peau pâle et elle assure une moins bonne protection contre les rayons UV. Les personnes à la peau claire ont 70 fois plus de risques de contracter un cancer de la peau que celles à la peau foncée. Les personnes et les animaux atteints d'albinisme, un trouble génétique, possèdent bien des mélanocytes, mais qui ne produisent pas ou peu de mélanine.

Nécessaire pour la vitamine D

Si une surdose de rayons UV peut être nuisible, une exposition modérée et régulière est nécessaire pour notre santé et notre bien-être. Nous avons besoin d’environ une demi-heure de lumière solaire par jour pour produire de la vitamine D. Sous l’influence des rayons UVB, une transformation chimique d’un dérivé du cholestérol a lieu dans la peau, ce qui assure la production de l’essentiel de cette vitamine. Le reste est apporté par l’alimentation, notamment les produits laitiers et les poissons gras.

Profiter et se protéger

123-h-zonnecrème-kind-06.21.jpg
Pour vous épargner les dommages causés par les UV, voici une petite astuce : si votre ombre est plus courte que vous, abritez-vous du soleil. Si vous voulez profiter du soleil tout en minimisant les risques, augmentez progressivement le temps d’exposition et protégez toujours votre peau avec une bonne crème solaire.

Source: Hilde Deweer - rédactrice lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram