ad

Peut-on manger des œufs à volonté ?

Dernière mise à jour: septembre 2020 | 8579 visites
123m-eieren-22-9-20.jpg

news La haute teneur en cholestérol alimentaire du jaune d’œuf a longtemps fait craindre qu’une consommation trop élevée augmente le risque cardiovasculaire. Ce risque a été considérablement relativisé, mais des questions restent néanmoins en suspens.

L’œuf est riche en nutriments, comme des protéines et des vitamines. L’intérêt de son intégration dans une alimentation saine ne fait pas de doute. Toutefois, la teneur en cholestérol du jaune continue à faire débat. Pour poser la question de manière simple : chacun peut-il manger autant d’œufs qu’il le souhaite ?

Quel risque cardiovasculaire ?

Une équipe américaine (Baylor College of Medicine) a examiné les résultats d’une vingtaine d’études de large ampleur réalisées sur le sujet ces dernières années, regroupant au total quelque 1,5 million de personnes suivies sur le très long terme. La consommation moyenne d’œufs a été définie ainsi : inférieure ou égale à 1 œuf par jour / supérieure à 1 œuf par jour.

Le résultat montre que le risque d’événement cardiovasculaire est identique dans les deux groupes, et que le risque en rapport avec une maladie coronaire est même légèrement inférieur chez ceux consommant plus d’un œuf par jour.

Ainsi que l’explique le Dr John Sorri (Journal international de médecine), « cette méta-analyse suggère donc qu’au-delà de sept œufs par semaine, il ne semble pas exister de majoration du risque de maladie cardiovasculaire ». Cependant, les études prises en compte ici présentent une forte hétérogénéité statistique, ce qui rend difficile la comparaison entre elles. Le Dr Sorri poursuit en substance : « Le régime alimentaire doit être adapté à chaque profil de risque cardiovasculaire et la modération doit régner en matière de nutrition. Le bannissement des œufs et de leur jaune n’a guère lieu d’être sauf cas extrêmes, leur intérêt nutritionnel faisant consensus à juste titre ».

Voir aussi l'article : Oeufs : que signifient les chiffres et les lettres sur la coquille ?

Source: The American Journal of Medicine (www.amjmed.com)
publié le : 27/09/2020 , mis à jour le 26/09/2020
ad
pub