ad

Relation de couple : les pièges de la colère

Dernière mise à jour: juillet 2020 | 3439 visites
123m-koppel-praten-23-5.jpg

news La communication au sein du couple revêt une importance fondamentale pour une relation de qualité dans la durée. Toutefois, certains pièges doivent être évités.

Cette importance de la communication concerne toutes les sphères de la vie du couple, sachant qu’il est extrêmement rare, pour ne pas dire impossible, que les conflits, les frustrations, les attentes, les déceptions…, soient inexistants. A un moment ou à un autre, plus chez certains que chez d’autres, la relation se tend.

Une équipe américaine (université de Rochester) a interrogé un panel représentatif de couples, vivant ensemble depuis au moins trois ans, afin de comprendre la manière dont ils géraient leurs émotions dans les situations compliquées, et dans quelle mesure cela influençait la qualité et la satisfaction relationnelles, ainsi que le devenir de la relation.

Première observation, cruciale : seule une communication franche mais apaisée semble efficace pour surmonter les difficultés du moment. Il est compréhensible, et même légitime, que l’un ou l’autre exprime des émotions négatives. Toutefois, pour qu’un changement positif intervienne, les partenaires doivent faire preuve d’apaisement. La colère, et surtout la domination, sont clairement contre-productives. Blesser ne mène à rien.

Le message n’est pas de faire profil bas, mais il apparaît néanmoins que des sentiments comme le regret, l’embarras ou la tristesse (face au conflit et à ses conséquences) sont ressentis par l’autre comme des réactions positives, susceptibles d’induire un apaisement et dès lors une communication plus constructive.

Voir aussi l'article : Partager les tâches ménagères, un gage de satisfaction sexuelle

Source: Psychological Science (https://journals.sagepub.co)
publié le : 09/07/2020 , mis à jour le 08/07/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci