ad

Musique : une demi-heure par jour, c'est bon pour le cœur et le cerveau

Dernière mise à jour: mai 2020 | 4924 visites
123-p-musiek-geluk-170-1.jpg

news Le fait d’écouter de la musique chaque jour pendant une demi-heure s’avère très bénéfique pour la santé physique, en particulier cardiovasculaire, et mentale.

Cette équipe serbe (université de Belgrade) a constitué un groupe de plusieurs centaines de patients, suivis pendant sept ans. Patients, car les participants avaient souffert d’un infarctus du myocarde ou présentaient une angine de poitrine. Ils ont été scindés en deux groupes.

• Traitement standard. Avec administration des médicaments habituels dans ces circonstances : anticoagulant, aspirine, bêta-bloquant, statine, inhibiteur calcique, nitrate…

• Traitement standard + musicothérapie. A savoir l’écoute d’une sélection de mélodies (choisies en fonction des goûts personnels) à raison d’une demi-heure par jour, en position assise et les yeux fermés.

A intervalles réguliers, ces personnes ont été soumises à des tests santé.

Le résultat montre d’abord que la musique agit de manière « significative » sur le plan mental, avec un score d’anxiété inférieur de 30% dans ce groupe par rapport au traitement standard seul. Le bénéfice est également marqué quand on considère les paramètres physiques, avec une atténuation des symptômes cardiaques (comme la douleur), mais aussi un effet sur le taux d’événements majeurs (infarctus, pontage, décès).

L’explication ? Les auteurs renvoient à une action relaxante de la musique, avec une amélioration du flux sanguin et du rythme cardiaque, en partie liée à la libération d’endorphine, une « hormone bien-être » qui agit favorablement sur la dilatation des vaisseaux. En prévention ou en gestion de la malade cardiaque et cardiovasculaire, l’écoute quotidienne de musique pourrait donc intervenir de manière très favorable. Les spécialistes vont à présent affiner leurs données, et se pencher sur d’autres troubles de santé, comme le diabète.

Voir aussi l'article : Pourquoi la musique triste nous fait du bien

Source: American College of Cardiology (www.acc.org)
publié le : 11/05/2020 , mis à jour le 11/05/2020
ad
pub