ad

Trop de graisse dans le foie : les bienfaits du chou

Dernière mise à jour: avril 2020 | 5022 visites
123m-kool-31-3-20.jpg

news La consommation régulière de diverses variétés de chou peut-elle contribuer à prévenir et à traiter l’accumulation de graisse dans le foie ? L’indole, une substance très présente dans les légumes crucifères, pourrait jouer un rôle important.

Cet excès de graisse dans le foie peut conduire à une maladie appelée stéatose hépatique non alcoolique (« maladie du foie gras »), sachant que l’obésité constitue l’un des facteurs de risque majeurs. La stéatose peut évoluer vers une cirrhose ou un cancer.

Une équipe américaine (Texas A&M University) s’est penchée sur les bienfaits potentiels de l’indole, un composé naturel notamment présent dans les légumes crucifères (chou, brocoli, chou vert, chou de Bruxelles, chou fleur, chou frisé…), et également produit par les bactéries intestinales. Des études précédentes suggèrent que l’indole peut être bénéfique pour les personnes présentant une stéatose hépatique, mais aussi en prévention, en raison d’un effet anti-inflammatoire et « anti-graisse » hépatique.

Ici, les chercheurs ont d’abord analysé les taux d’indole dans une population représentative. Ils constatent que les personnes en surpoids ou obèses présentent des concentrations plus faibles d’indole dans le sang, et que ces taux peu élevés sont associés à une accumulation plus importante de graisse dans le foie. Ensuite, les spécialistes ont procédé sur l’animal, et ils observent qu’un traitement par indole réduit « considérablement » l’accumulation de graisse hépatique, ainsi que le processus inflammatoire. Parallèlement, l’indole agit de manière bénéfique sur les cellules de l’intestin régulant l’inflammation.

Tout en précisant qu’ils approfondissent leurs travaux, les auteurs estiment qu’une consommation régulière d’aliments à forte teneur en indole (ou sous forme de médicament) pourrait contribuer à prévenir l’accumulation de graisse dans le foie, et dès lors la stéatose hépatique non alcoolique, et même constituer une option thérapeutique.

Voir aussi l'article : Trop de graisse dans le foie : que peut-on faire soi-même ?

Source: Hepatology (https://aasldpubs.onlinelib)
publié le : 14/04/2020 , mis à jour le 13/04/2020
ad
pub