ad

Incroyable : un clou dans le poumon pendant… 23 ans

Dernière mise à jour: février 2020 | 4670 visites
clou.jpg

news Un homme aujourd’hui âgé de 48 ans a vécu pendant 23 ans avec un clou en PVC coincé dans une bronche. Pendant tout ce temps, les médecins n’avaient rien soupçonné.

Ce patient marocain a été pris en charge au CHU Mohammed VI (Oujda) alors qu’il présentait des signes infectieux sévères, avec une respiration rapide, des expectorations et une fièvre élevée. Ainsi que l’explique Le Monde, une radio a montré la présence d’une lésion au poumon droit, alors que l’analyse de sang a mis en évidence une forte inflammation. Les antibiotiques améliorent la situation, mais pas suffisamment.

C’est lorsque les pneumologues réalisent un scanner de contrôle qu’ils finissent par constater la présence d’un corps étranger dans une bronche, entouré de pus. Un clou en PVC, en fait, qui sera extrait par endoscopie, avec ensuite l’instauration d’un traitement par antibiotiques et corticoïdes, et le résultat est satisfaisant.

Question : comment ce clou a-t-il pu se retrouver là ? L’interrogatoire minutieux du patient fait remonter le début de l’histoire… 23 ans plus tôt. Un jour alors qu’il bricolait, cet homme inhale accidentellement ce qu’il pense être un nuage de poussière. Les médecins pensent qu’il tenait le clou entre ses lèvres. En tout cas, il se souvient avoir été pris de quintes de toux, qui disparaissent après quelques heures. Par la suite, il souffre d’un peu de fièvre et de toux grasse, mais il ne consulte pas. Plus tard, sa respiration devient sifflante, et les médecins qu’il voit à l’époque mettent cela sur le compte d’un asthme. Le traitement n’améliore pas la situation.

Les infections respiratoires s’accumulent pendant les années qui suivent, elles sont soignées par antibiotiques, ce qui conduit à des rémissions, mais très vite suivies par des poussées. Et donc, le patient évoluera dans ce cycle jusqu’au jour où il sera enfin pris en charge de la manière appropriée. Le Monde ajoute que les cas de corps étranger dans les bronches pendant une aussi longue période sont très rares. En 1969, une équipe italienne a relaté le parcours d’un homme qui a vécu cette situation pendant… 55 ans.

clou1.jpg

Scanner thoracique révélant la présence d’un clou encastré dans une bronche.

Voir aussi l'article : Une compresse oubliée dans sa jambe pendant… 40 ans

Source: Revue des maladies respiratoires (www.rev-mal-respir.com) via Le Monde (www.lemonde.fr)
publié le : 07/02/2020 , mis à jour le 06/02/2020
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci