ad

Canal lombaire étroit et sciatique : quels bienfaits de l’acupuncture ?

Dernière mise à jour: janvier 2020 | 12862 visites
123m-rug-4-12-19.jpg

news En cas de canal lombair étroit, caractérisé par des troubles et des douleurs (sciatique) affectant la jambe, l’acupuncture pourrait être utile pour soulager les symptômes.

La colonne vertébrale est constituée de vertèbres au milieu desquelles se trouve le canal rachidien, qui contient la moelle épinière et les nerfs. A hauteur des lombaires (bas du dos), le canal ne contient plus que les nerfs dits de la queue-de-cheval, qui desservent les membres inférieurs et le périnée. Lorsque ce canal est rétréci, des symptômes se manifestent, et en particulier une sciatique.

Le traitement initial repose sur les antidouleurs et la kinésithérapie, alors que la chirurgie sera envisagée en dernier recours, après un bilan rigoureux. Qu’en est-il de l’acupuncture ? Une équipe chinoise (université de Hong Kong) a comparé l’évolution de deux groupes de seniors (50 ans ou davantage), soumis soit à une « vraie » acupuncture, soit à une forme factice. Au total, explique le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine), 24 séances de l’une ou de l’autre ont été pratiquées pendant deux mois. L’efficacité du traitement a été évaluée au départ, puis à la quatrième et à la huitième semaine, et ensuite deux et six mois plus tard. Toute une série de paramètres ont été pris en compte : handicap, douleur, symptômes divers, fonctionnement quotidien, qualité de vie…

Le résultat montre une amélioration largement supérieure dans le groupe « vraie » acupuncture par rapport au groupe « placebo ». Le Dr Tellier commente : « Cette étude suggère que l’acupuncture soulage rapidement et durablement les douleurs imputables à un canal lombaire étroit ». Cependant, ajoute-t-il, « l’effet symptomatique, pour significatif qu’il soit, ne semble pas être suffisant pour répondre à cette affection chronique invalidante ». En d’autres termes, soulagement, peut-être ou sans doute, mais jusqu’à quand ?

Voir aussi l'article : Migraine : l’acupuncture contre les crises

Source: The American Journal of Medicine (www.amjmed.com)
publié le : 29/01/2020 , mis à jour le 28/01/2020
ad
pub