Que faut-il savoir sur le noeud papillon ?

Dernière mise à jour: décembre 2019 | 3208 visites
123m-vlinderdas-smoking-21-10-19.jpg

news Classiquement, le nœud papillon était porté avec un smoking. Il accompagne aujourd'hui les tenues bien plus décontractées, et ceci à tous les âges. Voici ce qu'il faut savoir sur le « nœud pap ».

Le noeud papillon peut se décliner dans des matières très diverses et parfois surprenantes : satin, bambou, bois, laine, velours, coton, liège, et même métal recyclé ! Quant aux couleurs, tout est possible. On en distingue deux formes : le battoir (extrémités plates ou légèrement arrondies) et le classique (extrémités pointues). Pour l'attacher, on peut choisir celui à nouer soi-même ou le pré-noué.

D'où vient le noeud papillon ?

Il est très difficile de savoir avec certitude quand est apparu le premier nœud papillon. Parmi une série d'hypothèses, certains affirment qu'il découlerait d'un nœud de cravate sophistiqué imaginé par un dandy anglais dans les années 1850. D’autres indiquent que le nœud papillon serait une variante du jabot (ornement de dentelle ou de mousseline qui s'attache devant la poitrine), alors que d'autres encore pensent que le nœud papillon existait avant la cravate.

En tout cas, tous s’accordent à dire que c’est à Milan, en 1904, lors de la représentation de l'opéra Madame Butterfly (Madame Papillon) de Puccini, qu'on a évoqué pour la première fois le terme de « nœud papillon ». Pour les uns, le chanteur de cet opéra portait un nœud court aux boucles amples qui aurait fait sensation ; pour d'autres, les hommes se rendaient à l'opéra en habit avec une petite cravate noire, et le succès de cet opéra aurait conduit les gens à rebaptiser cette petite cravate.

Au cours du 20ème siècle, le nœud papillon n'a pas connu une expansion aussi rapide que celle de la cravate. Sauf parmi quelques intellectuels ou politiciens, comme Winston Churchill, ainsi qu'au sein de certaines professions. Il en va ainsi des serveurs, des médecins et des architectes, puisque contrairement à la cravate, le noeud papillon ne risquait pas de tremper dans les assiettes, d'entrer en contact avec un patient ou de traîner sur une table à dessin.

Alors qu'il a longtemps été assimilé à un accessoire de soirées strictes (porté avec l'habit ou avec le smoking), il s'est popularisé depuis plusieurs années, et il est aujourd'hui porté dans des circonstances bien moins formelles.

Source: Barbara Simon - Vidéo : Men's Code (www.youtube.com/channel/UCx)
publié le : 28/12/2019 , mis à jour le 27/12/2019
adv 19_top
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci