Cancer de la vessie : comment améliorer le test d'urine ?

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 3363 visites
123-urine-oz-labo-09-15.jpg

news On parle de cytologie des urines : le test urinaire classique visant à détecter un cancer de la vessie est utile, mais il manque encore d'efficacité. Une équipe belge développe un nouvel outil bien plus précis.

La cytologie des urines (cytologie urinaire) consiste à rechercher au microscope des cellules anormales présentes dans l'urine. Cette analyse permet le suivi des patients qui ont été traités pour un cancer de la vessie (ou d'autres organes des voies urinaires), ou oriente le diagnostic du médecin en cas de suspicion de cancer.

Des chercheurs belges (UZ Anvers) ont centré leur attention sur des biomarqueurs spécifiques, qui indiquent la présence d'un cancer. « Il ne s'agit pas seulement de savoir quelles substances sont détectables, mais aussi à quelles concentrations. C'est le cas par exemple d'une protéine, dont nous savons qu'elle est trois fois plus présente chez les patients avec un cancer de la vessie », explique l'une des spécialistes.

Le cancer de la vessie est relativement peu fréquent, et un dépistage sur une large échelle est moins pertinent que pour le cancer du côlon ou du sein. Mais certains groupes à risque tireraient bénéfice d'un dépistage ciblé : c'est le cas des fumeurs (le tabac est le facteur majeur de cancer de la vessie) ou des professionnels de la peinture (aérosols...).


publié le : 22/10/2019 , mis à jour le 21/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci