L'obésité augmente plus vite à la campagne qu'à la ville

Dernière mise à jour: août 2019 | 2939 visites
123m-gewicht-weegschaal-27-6.jpg

news L’idée selon laquelle le fait de vivre en ville augmente le risque d'obésité est largement répandue. Pourtant, à l'échelle mondiale, le surpoids gagne plus rapidement du terrain à la campagne.

Les citadins seraient plus sédentaires et ils s'alimenteraient moins sainement que les habitants des zones rurales. C'est ainsi que beaucoup perçoivent les choses. Pourtant, une équipe britannique (Imperial College London) montre qu'il n'en va pas forcément ainsi, en tout cas à travers la planète. Les chercheurs ont analysé la situation de 112 millions d'adultes provenant de quelque 200 pays, et qui vivaient soit en ville, soit à la campagne.

Le résultat montre que l'indice de masse corporelle (IMC) a augmenté partout sur une période de 30 ans (1985 - 2017). Or, plus de la moitié de cet accroissement est constatée dans les zones rurales, et jusqu'à 80% quand on considère les pays à revenus faibles et moyens. Après croisement de toutes les données, il apparaît clairement que le surpoids et l'obésité gagnent bien plus rapidement du terrain à la campagne qu'à la ville.

De fait, indique le coordinateur de cette étude, « les villes offrent des options bien plus nombreuses et accessibles pour manger plus sain, pour pratiquer une activité physique et pour améliorer la santé en général ».

Source: Nature (www.nature.com)
publié le : 07/08/2019 , mis à jour le 06/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci