Démence : ce qui est bon pour le cœur l’est aussi pour le cerveau

Dernière mise à jour: août 2019 | 4886 visites
123m-hers-kleuren-31-7.jpg

news La prévention de la démence (dont la maladie d’Alzheimer) repose sur des adaptations du mode de vie, les mêmes que celles qui permettent de réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a actualisé ses recommandations dans le cadre de la prévention de la démence (maladie d’Alzheimer, démence vasculaire…), sur base des études scientifiques les plus probantes réalisées à ce jour. Pour résumer : ce qui est bon pour le cœur l’est aussi pour le cerveau.

Quatre point clés

• pas de tabac (fondamental)
• alimentation optimale (idéalement régime méditerranéen)
• activité physique (modérée à intense, et surtout régulière)
• pas d'alcool ou consommation raisonnable

On peut ajouter la surveillance de la pression artérielle, ainsi que du taux de cholestérol et de sucre (avec traitement - qu’il s’agira de respecter ! - en cas de problème). La pratique d’exercices cérébraux (jeux mentaux) est recommandée.

Par contre, l’OMS indique qu’il n’existe pas de preuve formelle appuyant l’utilité des suppléments nutritionnels (vitamines, par exemple).

Ces axes de prévention étaient connus, en particulier pour la santé cardiovasculaire, et il est toujours important de redire combien ils sont fondamentaux à de multiples égards.

Source: OMS (www.who.int/fr)
publié le : 10/08/2019 , mis à jour le 09/08/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci