Une alimentation saine contre les effets de la pollution

Dernière mise à jour: juillet 2019 | 6370 visites
123m-voeding-fruit-1-7.jpg

news Une alimentation saine réduirait les effets néfastes de la pollution atmosphérique sur la santé cardiovasculaire, et dans le même temps le risque de mortalité prématurée.

Le moyen le plus efficace de lutter contre la pollution consiste évidemment à tout mettre en œuvre pour faire baisser drastiquement les concentrations de substances nocives. Mais que peut-on faire soi-même au jour le jour pour en limiter les effets sur notre santé ? La piste alimentaire a déjà été explorée, avec des observations positives, limitées toutefois aux essais sur l’animal.

Une équipe américaine (université de New York) a analysé une base de données considérable, regroupant quelque 600.000 personnes réparties dans sept Etats et deux métropoles US, et suivies pendant une vingtaine d’années. L’exposition à la pollution (particules fines et dioxyde d’azote) a été mesurée pour chaque zone de résidence. Les habitudes alimentaires ont été définies par le degré d’adhésion au régime méditerranéen. Les cas de maladie cardiovasculaire ont été recensés.

Résultat : le régime méditerranéen contribue à réduire l’impact de la pollution sur la mortalité cardiovasculaire. Explication ? Elle est sans doute à rechercher, du moins en partie, dans les apports abondants en antioxydants, ce régime alimentaire étant très riche en fruits et en légumes, « capables d’atténuer la toxicité des particules fines et du dioxyde d’azote », indique le Dr Catherine Watkins (Journal international de médecine). Elle ajoute : « Cette hypothèse demande confirmation, mais en attendant, rien n’interdit de se mettre au régime méditerranéen, qui présente bien d’autres vertus ».

Source: Circulation (www.ahajournals.org/journal)
publié le : 10/07/2019 , mis à jour le 09/07/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci