Peau : pourquoi se gratter donne encore plus envie… de se gratter ?

Dernière mise à jour: mars 2019 | 2085 visites
123-jeuk-eczeem-huiduitslag-arm-170-02.jpg

news Lorsqu’on ressent des démangeaisons, le réflexe consiste à se gratter la peau. Le problème, c’est que dans la plupart des cas, ceci accentue la démangeaison. Comment expliquer ce cercle vicieux ?

Comme le rappelle cette équipe américaine (université Washington), « généralement, le fait de se gratter n’aide pas beaucoup en cas de maladie chronique, comme l’eczéma ou le psoriasis, ou de démangeaisons aiguës, comme lors d’une piqûre de moustique ». Pourquoi ? Répondre à cette question, comprendre les mécanismes qui entrent en jeu, pourrait permettre d’identifier des cibles thérapeutiques, afin de soulager ceux qui souffrent de ces sensations désagréables.

Les chercheurs ont étudié la question, et ils mettent en évidence un processus relativement simple. Ils expliquent d’abord que le réflexe de grattage trouve sans doute son origine dans notre évolution, en réponse à un signal d’alarme émis par la peau, par exemple en présence d’un parasite dont il s’agit de se débarrasser. A une certaine époque, ce geste était vital.

Quant au cercle vicieux démangeaisons - grattage - démangeaisons, l’hypothèse la plus probable est la suivante. Le grattage en réponse à une irritation de la peau endommage les cellules cutanées les plus superficielles, ce qui libère des protéines de signalisation (comme les cytokines), qui activent les « neurones de la démangeaison » présents dans la peau. A leur tour, ces neurones sensoriels produisent des signaux qui accentuent l’inflammation, ce qui renforce l’envie de se gratter. Ajoutons que le grattage, par le fait qu’il blesse la peau, peut aussi ouvrir la porte à l’infection.

« Le grattage est avant tout un réflexe, et il est difficile de se maîtriser », concèdent les auteurs. Il peut apporter un soulagement très temporaire, mais fondamentalement, il n’est d’aucune utilité, que du contraire.

Source: Trends in Immunology (www.cell.com/trends/immunol)
publié le : 12/03/2019 , mis à jour le 11/03/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci