Syndrome du canal carpien : quel traitement ?

Dernière mise à jour: juin 2018 | 4466 visites
pijn-pols-carp-tunnel-CT-170_400_02.jpg

news Le syndrome du canal carpien affecte une proportion croissante de la population, notamment en raison de l’utilisation de plus en plus intensive de l’ordinateur (souris…). Quels sont les traitements possibles ?

Ce syndrome traduit une compression du nerf médian qui passe dans le canal carpien (poignet). La conduction de l’influx est alors altérée. Les symptômes classiques sont des paresthésies, c’est-à-dire des sensations anormales (fourmillements, picotements, brûlures…), surtout la nuit, au pouce, à l’index et au majeur, d’une seule main le plus souvent. La diminution de la sensibilité dans le territoire sensitif du nerf médian et une baisse de la force musculaire du pouce sont les signes qui alertent d’une atteinte sévère du nerf médian. La prise en charge diffère selon le degré de gravité du syndrome, indique la revue médicale Prescrire.

• En cas de syndrome du canal carpien sans déficit sensitif ou moteur dans le territoire du nerf médian, le port d’une attelle au poignet pendant plusieurs semaines, au moins la nuit, en position neutre (sans extension du poignet), est utile pour soulager les symptômes, parfois pendant plusieurs mois. Quand le port d’une attelle n’est pas suffisant, une injection unique d’un corticoïde, dans la zone à proximité du nerf médian, peut apporter un soulagement, modeste mais parfois prolongé.

• Lors d’un syndrome avec déficit sensitif ou moteur, confirmé par électromyographie, une intervention chirurgicale est à proposer d’emblée. Elle consiste en la section complète du ligament annulaire du carpe.

► Pour plus d’informations sur le syndrome du canal carpien (causes, symptômes, traitements), cliquez ici pour consulter le dossier rédigé par les Cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles).


publié le : 10/06/2018 , mis à jour le 09/06/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci