Les légumes verts pour un cerveau plus jeune

Dernière mise à jour: mars 2018 | 3345 visites
123-brocoli-groent-170-11.jpg

news La consommation quotidienne d’au moins une portion de légumes verts contribue à ralentir considérablement le vieillissement du cerveau.

Les observations de cette équipe américaine (Rush University) sont vraiment spectaculaires. Elle a suivi pendant plusieurs années un millier de personnes âgées de 58 ans et plus. Leur consommation habituelle de légumes verts a été évaluée périodiquement, tout comme leurs facultés cognitives (mémoire, raisonnement, langage…), indicatrices ici du vieillissement cérébral « naturel » (hors maladie neurodégénérative).

Les chercheurs expliquent d’abord que les légumes verts (épinard, chou, laitue, brocoli, haricot vert…) sont riches en nutriments bioactifs, comme les vitamines K (phylloquinone) et E (alpha-tocophérol), la lutéine, le bêta-carotène, les folates, le kaempférol… L’analyse des données a été ajustée pour l’âge, le sexe, le statut socio-économique, la participation à des activités sollicitant les fonctions cognitives, l’activité physique, le tabagisme ou encore la consommation d’alcool.

Le résultat montre que la consommation de légumes verts est associée à un déclin cognitif plus lent. Au même âge, et par rapport aux non-consommateurs, les plus gros consommateurs (une ou deux portions par jour) présentent un cerveau plus jeune de… 11 ans. Tous les nutriments exercent un bienfait spécifique, d’autant plus important qu’ils agissent en conjonction. Conclusion des auteurs : « La consommation d’au moins une portion par jour de légumes verts peut aider à ralentir le déclin cognitif lié au vieillissement ».

Source: Neurology (http://n.neurology.org)
publié le : 28/03/2018 , mis à jour le 27/03/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci