Un nez électronique pour détecter les maladies

Dernière mise à jour: août 2017 | 3254 visites
nb-vr-spielegn-mond-adem-hyg-08-16.jpg

dossier Ne pensez pas qu’il vous suffira un jour de faire « hhhhhhha » au nez (et à la barbe) de votre médecin pour qu’il se rende immédiatement compte de quoi vous souffrez. Mais on y est presque… Nous devrions en effet bientôt pouvoir bénéficier d’une nouvelle technique de diagnostic?: le « nez électronique », qui révélera la maladie dont nous souffrons rien qu’en « sentant » notre haleine, chaque maladie présentant un profil olfactif bien spécifique.

Cette information a été évoquée dans bon nombre de publications scientifiques, lesquelles annoncent des résultats extrêmement prometteurs en la matière. Le nez électronique sera ainsi susceptible de diagnostiquer pas moins de 17 maladies. La technique n’a en soi rien de neuf, c’est le moins qu’on puisse dire?: dans l’Antiquité déjà, les médecins utilisaient leur organe olfactif pour déterminer l’origine du mal dont souffraient leurs contemporains.

••• Pour lire la suite de l'article sur le site du Soir Mag : cliquez ici.


publié le : 24/08/2017 , mis à jour le 23/08/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci