Que faut-il savoir sur le haricot vert ?

Dernière mise à jour: août 2017 | 3136 visites
123m-groene-bonen-4-7.jpg

news Princesse, filet, beurre, mangetout... : on recense des dizaines de variétés de haricot vert, qui se dégustent aussi bien chaudes que froides. D'où vient ce légume vedette de nos recettes et de nos préparations, quelles sont ses valeurs nutritionnelles, comment le choisir et le conserver ?

Le haricot vert est originaire d'Amérique du Sud et il fut introduit en Europe par Christophe Colomb. Au début, on l'a surtout cultivé pour ses graines sèches et ce n'est qu'à la fin du 18ème siècle que les Italiens ont commencé à cuire sa gousse, et à le consommer froid ou chaud.

Comment le choisir ?

Sous nos latitudes, le haricot vert est récolté entre juillet et fin septembre. Au moment de l'achat, il doit être bien ferme, croquant et se rompre facilement en faisant un petit bruit sec. Il ne doit pas être filandreux, ni avoir une extrémité flétrie. Le haricot doit présenter une couleur uniforme, et être exempt de meurtrissures et de taches brunes.
Comment le conserver ?

Le haricot vert se conserve sans problème durant 3 à 8 jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, dans un sachet en papier kraft ou dans une serviette régulièrement humidifée. Fraîcheur et humidité maintiennent les gousses bien croquantes. Il se congèle aussi très bien et on peut le mettre en conserve pour le savourer jusqu'à deux ans plus tard.
Quelles valeurs nutritionnelles ?

C'est un légume idéal dans le cadre d'un régime amincissant, puisqu'il fournit à peine 30 kcal / 100 g. Il est riche en fibres, en vitamines C et B9, en pro-vitamine A, en minéraux et en antioxydants. Il est indiqué pour les personnes qui souffrent de maux d'estomac et/ou de digestion difficile.

Source: Barbara Simon
publié le : 31/08/2017 , mis à jour le 30/08/2017
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci