Pour protéger vos artères, mangez du piment

Dernière mise à jour: mars 2017
123-rode-pepers)170_07.jpg

news La nourriture épicée pourrait protéger contre la maladie vasculaire (cœur et cerveau) et exercer un effet bénéfique en termes de mortalité prématurée.

Une étude chinoise avait déjà suggéré cette association, une équipe américaine (université du Vermont) la confirme. Les chercheurs ont analysé des données concernant quelque 16.000 personnes (âgées de 18 ans et plus), qui ont participé à une vaste étude sur l’alimentation. Ils se sont concentrés sur la consommation de piment, sachant que la durée médiane du suivi a été de 19 ans.

Le résultat montre que ceux qui intègrent souvent des piments dans leur alimentation s’exposent à une mortalité prématurée (toutes causes confondues) réduite de 13% par rapport à ceux qui n’en mangent jamais, ou quasiment jamais. La protection se maintient quand on tient compte d’autres facteurs, comme le profil socio-démographique ou le style de vie. Le bienfait du piment, et en particulier de la capsaïcine, son composant principal, est à rechercher en particulier dans son action anti-inflammatoire, avec une protection des vaisseaux sanguins, et dès lors contre la maladie cardiovasculaire et l’accident vasculaire cérébral (AVC). D’ailleurs, la réduction de la mortalité prématurée porte essentiellement sur les décès d’origine vasculaire.

En tout cas, poursuivent les spécialistes, « le piment peut être considéré comme un composant bénéfique d’une alimentation saine ».

Voir aussi l'article : Manger épicé pour vivre plus longtemps ?

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram