Etonnant : la peur change la composition du sang

Dernière mise à jour: février 2016
123-psy-angst-1-25.jpg

news La peur, l’anxiété, l’angoisse, le stress… : ces émotions modifient de manière notable la composition du sang, qui produit alors en masse des protéines de coagulation.

Un constat très étonnant, que ces spécialistes néerlandais (université de Leiden) situent dans la logique de l’évolution de l’être humain… L’expérience, d’abord. Elle a consisté à proposer à des volontaires en bonne santé de visionner deux films à une semaine d’intervalle : un film d’épouvante et un documentaire sur le champagne. Durée : 90 minutes chacun. A la fin des projections, du sang a été prélevé, sachant que les chercheurs avaient prétendu qu’ils conduisaient des travaux sur la réaction de l’organisme après une longue station assise. Les participants ont été interdits d’alcool et de tabac la veille de la projection.

Résultat ? Le taux de facteur VIII, un élément crucial dans le processus de coagulation, augmente de 57% lorsqu’on regarde le film d’horreur, alors que la hausse n’est que de 14% quand il s’agit du documentaire. « Le bénéfice clinique apporté par nos résultats n’est pas immédiatement évident », concèdent les auteurs, cités par Le Figaro. « Ceci étant, une meilleure coagulation en cas de grosse frayeur confère un bénéfice important en termes d’évolution, car cela prépare le corps à une perte de sang possible dans une situation menaçante ». C’est une hypothèse. Toujours est-il que l’expression « glacer le sang » trouve peut-être ici une base biologique…

Source: The British Medical Journal (www.bmj.com)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram