ad

Risques de santé : l’importance fondamentale du tour de taille

Dernière mise à jour: décembre 2015 | 12301 visites
123-buikomtrek-meten-lintm-obesit-170-10.jpg

news Le tour de taille constitue un indicateur clé de l’état de santé et des risques présents ou à venir, et ceci au moins autant, si pas plus, que l’indice de masse corporelle (IMC).

On sait de longue date que le rapport tour de taille – tour de hanches doit être considéré avec une grande attention. L’excès de graisse abdominale commence lorsque ce rapport dépasse 1 chez l’homme et 0,8 chez la femme. Si on considère la seule mesure du tour de taille, on estime qu'il doit idéalement se situer en dessous de 80 cm chez la femme (et surtout de 88 cm) et 94 cm chez l’homme (surtout 102 cm).

Ce que souligne cette équipe américaine (Mayo Clinic), c’est que le tour de taille constitue un indicateur non seulement majeur, mais aussi indépendant de l’IMC. Ceci a été mis en évidence lors du suivi pendant de longues années de quelque 10.000 adultes. Les décès toutes causes confondues ont été recensés, et il apparaît qu’à IMC équivalent, un rapport tour de taille – tour de hanches trop élevé augmente considérablement le risque de décès prématuré (métabolique, cardiaque, cancer…), sachant que le risque est également plus important en cas d’IMC normal avec un tour de taille élevé par rapport à un IMC élevé mais avec un rapport tour de taille – tour de hanches satisfaisant.

Autrement dit, l’excès de graisse abdominale (obésité centrale) fait une différence majeure, sans doute parce qu’il alimente un phénomène inflammatoire qui fragilise l’ensemble de l’organisme. Le message, c’est qu’il est extrêmement important de surveiller de très près son tour de taille – et de réagir en conséquence -, que l’on soit ou non en (net) surpoids au regard de l'IMC.

Source: Annals of Internal Medicine (http://annals.org)
publié le : 27/12/2015 , mis à jour le 26/12/2015
ad
pub