Vous faites craquer vos doigts : risquez-vous l’arthrose ?

Dernière mise à jour: novembre 2020
123m-handen-pijn-vingers-koud-01-17.jpg

news L’arthrose peut-elle être la conséquence de l’habitude de faire craquer ses doigts ? Et pourquoi entend-on ce bruit si particulier ?

Beaucoup suspectent ces craquements répétés de déclencher à terme l’apparition d’arthrose dans les articulations des doigts, rappelle Stéphane Demorand, kinésithérapeute. Ainsi qu’il l’explique dans Le Point, l’origine du son associé au craquement est étudiée depuis de nombreuses années et beaucoup d’hypothèses ont été avancées, puis démenties. L’imagerie médicale (IRM) a permis d’éclairer ce mystère.

Une équipe canadienne (université de l’Alberta) a ainsi montré que le craquement est plus que probablement la conséquence d’un phénomène appelé « cavitation », avec la formation d’une cavité remplie de gaz dans le liquide synovial de l’articulation (ce liquide a notamment une fonction de protection et de lubrification). Et à aucun moment, poursuit Stéphane Demorand, il ne s’agit de la remise en place d’une articulation. Ceci vaut d’ailleurs pour tous les craquements articulaires : doigts, coudes, vertèbres…

Quant à l’arthrose, peu d’études ont été réalisées à ce sujet, mais aucune n’observe de lien de cause à effet. Dans l’une d’entre elles, des chercheurs ont radiographié les mains de personnes qui pratiquaient souvent le craquement de doigts avec celles de sujets du même âge qui ne le faisaient jamais. Aucune différence n’a été constatée. Dans une autre expérience, un médecin californien a fait craquer pendant plusieurs décennies les doigts de sa main droite, mais pas ceux de la gauche. Résultat : aucune différence non plus. « Voilà qui ne devrait pas manquer de rassurer ceux qui font craquer quotidiennement leurs articulations », conclut Stéphane Demorand.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram