Constipation chez l’enfant : que peut-on faire ?

Dernière mise à jour: janvier 2016 | 6918 visites
baby-pasgeb-1-huilen-170-400_09.jpg

news La constipation est un phénomène relativement fréquent chez le bébé et le jeune enfant. Les principales mesures sont d’ordre alimentaire.

Comme l’explique la revue médicale Prescrire, « les enfants constipés se plaignent le plus souvent de ballonnements abdominaux et de douleurs lors de la défécation. Certains redoutent d’aller à la selle et adoptent des comportements particuliers pour l’éviter. De multiples situations peuvent provoquer une constipation occasionnelle : voyage, état fébrile, réaction émotionnelle liée à un événement familial ou à un changement scolaire… ».

Néanmoins, les habitudes alimentaires sont les facteurs les plus fréquents de constipation, en particulier de faibles apports liquides ou une part trop peu importante de fruits et de légumes crus. Chez le nourrisson, la transition entre le lait maternel et le lait industriel peut se traduire par des selles très compactes et difficiles à évacuer. Les principales mesures de correction d’une constipation chez un enfant sont d’ordre diététique.

Chez un nourrisson : augmentation de l’apport hydrique, prise de jus de fruits purs (notamment de pomme, de poire ou de pruneau, riches en sorbitol).
Chez un enfant plus âgé, en âge d’ingérer une nourriture solide : alimentation quotidienne riche en fibres végétales, apports liquides suffisants et repas à heures régulières.

Prescrire poursuit : « Quand la mise en œuvre de ces mesures diététiques s’avère difficile ou d’une efficacité insuffisante chez un enfant constipé, les médicaments de premier choix sont le glycérol par voie rectale de manière ponctuelle ; le lactulose ou un macrogol par voie orale pendant quelques jours en cas de constipation tenace, voire pendant quelques semaines en cas de récidives ». Faut-il ajouter qu’avant d’administrer quoi que ce soit, il est nécessaire d’en parler avec un médecin ?


publié le : 08/01/2016 , mis à jour le 07/01/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci