Comment manger plus de poisson ?

Dernière mise à jour: novembre 2015
Dans cet article
Comment manger plus de poisson ?

dossier Le poisson est une composante importante d’une alimentation saine et équilibrée. Les poissons maigres s'intègrent ainsi parfaitement dans un régime diététique, et les poissons gras présentent de réels bénéfices pour la santé. Du poisson au menu deux fois par semaine : c'est un bon rythme. Quels conseils peut-on donner pour l'atteindre plus facilement ?

Sur le plan culinaire, le poisson offre un large éventail de possibilités. Les variétés sont nombreuses et diversifiées, et les alternances ne lassent jamais, en fonction des saisons, entre poissons de mer et poissons de rivière, maigres ou gras, et plus encore évidemment si on élargit et qu'on ajoute les fruits de mer.

Les modes de préparation du poisson sont eux aussi multiples, en entrée ou en plat principal, dans un potage, comme en-cas... Finalement, on peut arriver sans aucune difficulté à manger ses deux portions hebdomadaires.

Quelle préparation ?

123-p-vis-eten-koken-170-5.jpg
Hormis certaines recettes, la cuisson du poisson n'exige pas un temps interminable. Les recettes peuvent être très sophistiquées, mais on peut préparer du poisson sans pour autant être un cuisinier expert.

Le poisson poché. On le prépare dans un bouillon délicieusement parfumé qui devra rester juste en-dessous du point d’ébullition (80 - 90 °C). Le poisson ne peut en tout cas jamais bouillir, car il perdrait trop de saveur. Comptez deux litres de liquide pour un kilo de poisson. Les plus petits poissons ne mettent que deux à quatre minutes pour être prêts.

La cuisson à la vapeur. Dans un cuit vapeur ou dans une casserole à pression. Disposez le poisson sur un lit de légumes et d’herbes aromatiques. En fonction de la taille et du poids du poisson, la cuisson prend de cinq à quinze minutes.

En ragoût. Le poisson est cuit à la poêle dans un peu de liquide (eau, bouillon, jus de citron ou vin blanc) et éventuellement sur un lit de légumes coupés. Posez un couvercle sur la poêle afin que le poisson ne s’assèche pas et que le liquide parfumé puisse être utilisé comme base pour une sauce, avec ou sans légumes, enrichie de vin ou de crème.

Grillé. Une option idéale pour les beaux jours quand on allume le barbecue, mais la cuisson à la plancha peut intervenir toute l'année. C'est simple et sain, sans ajout de matière grasse.
Pour la préparation en papillote, emballez le poisson dans du papier aluminium avec des légumes finement coupés, des herbes aromatiques et éventuellement un trait de vin blanc. La cuisson peut se faire au four, sur le gril ou au barbecue. Cette méthode permet de conserver un maximum de vitamines et de minéraux. La plupart des poissons sont riches en phosphore, zinc, iode, magnésium, fer et manganèse.

Au four à micro-ondes Disposez les morceaux de poisson dans un peu de liquide (maximum 1 cm de hauteur), avec les pièces les plus fines au milieu. Recouvrez - sauf s'il s'agit d'un poisson entier - et sélectionnez une puissance basse. Dans tous les cas, couvrez le poisson à la sortie du four et laissez-le reposer une minute afin que la chaleur se répartisse convenablement.

Pour découvrir de nombreuses préparations à base de poisson, consultez notre rubrique recettes : cliquez ici.

Et les enfants ?

123-kind-koken-eten-vis-11-24.jpg
Les enfants et le poisson ne sont pas toujours les meilleurs amis du monde. Quoique : moins le poisson ressemble à du poisson et plus ils paraissent l'apprécier. Il suffit de penser aux bâtonnets panés à frire (les fish sticks), une présentation dont ils raffolent, mais qui n'est certainement pas idéale sur le plan nutritionnel en raison de ses apports élevés en matière grasse.

Voici quelques conseils pour séduire les enfants et les inciter à manger régulièrement du poisson.

• Une arête qui reste en travers de la gorge peut provoquer un dégoût durable pour le poisson. Veillez à toujours proposer des filets ou des tranches sans arêtes.

• Retravaillez la chair, par exemple pour la paner ou pour la cuire avec une purée de légumes.

• Camouflez le poisson dans une enveloppe appétissante, par exemple dans de la chapelure, de la pâte feuilletée, des nems, des boulettes, un hamburger de légumes, avec de la sauce tomate, ou une potée de légumes.

• Combinez le poisson avec des aliments que les enfants apprécient, comme de la purée, de la compote de pommes ou d’autres fruits, des carottes, des spaghettis ou une lasagne.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.