ad

Le smartphone fait perdre la mémoire

Dernière mise à jour: septembre 2015 | 5380 visites
jobat-smartphone-finger-tel-170.jpg

news L’usage du smartphone et de la tablette présente un effet encore mal connu mais qui gagne en ampleur : l’amnésie numérique.

On avait déjà observé cela avec les moteurs de recherche sur Internet : « l’effet Google » altère la mémoire, en ce sens que disposer des informations en permanence, en pouvant y accéder très facilement, diminue la capacité – le besoin, l’intérêt, l’envie… - de les retenir. Il s’avère que ce phénomène s’applique aussi aux renseignements personnels.

Cette étude, citée par Le Figaro, s’est en particulier intéressée aux numéros d’appel. Elle a été conduite auprès de quelque 6.000 Européens âgés de plus de 16 ans. Résultat : une grande majorité de répondants ne connaissent pas les numéros importants. A titre d’exemple (et on pourrait en citer beaucoup d’autres), 60% des parents sont incapables de donner le numéro de leur enfant, alors que 52% des salariés se trompent quand ils doivent renseigner celui de leur lieu de travail. Par comparaison, près de la moitié des personnes se souviennent parfaitement du numéro (fixe) du domicile où elles vivaient pendant leur adolescence, alors que pour la plupart d’entre elles, bien des années ont passé.

Une sorte d'extension du cerveau


Invité à commenter ce sondage, un sociologue explique : « Pour certains, et ils sont de plus en plus nombreux, le smartphone fait office de « prothèse cérébrale ». Et naturellement, ceci est particulièrement vrai chez les jeunes : d’ailleurs, 83% des Européens âgés de 16 à 24 ans reconnaissent utiliser Internet comme une sorte d’extension de leur cerveau ».

De fait, ajoutent les auteurs de l’enquête, « notre incapacité croissante à nous souvenir des numéros importants parce qu’ils sont juste à une touche de distance nous laisse extrêmement vulnérables dans le cas où le dispositif est perdu, volé ou qu’il tombe en panne ». Beaucoup expliquent que s’ils ne pouvaient soudainement plus avoir accès aux données contenues dans leur smartphone ou leur tablette, ils seraient « paniqués », voire « dévastés ».

Concernant les numéros d’appel, un bon conseil : pour les plus importants d’entre eux, prenez un peu de votre temps pour les recopier dans un calepin, ou sauvegardez-les sur un autre support, bien utile aussi pour les photos… et tout le reste.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub