Trop de bruit fait-il grossir ?

Dernière mise à jour: août 2015 | 4661 visites
123-vr-oorpijn-lawaai-tinnit-170_09.jpg

news Les personnes qui résident dans un environnement bruyant présentent un tour de taille plus élevé et cette association est proportionnelle à l’intensité du bruit.

Pendant plusieurs années, quelque 5.000 familles suédoises, habitant à Stockholm et ses environs, ont été suivies par une équipe de l’Institut Karolinska. Leur exposition au bruit a été mesurée périodiquement, en incluant trois sources : le trafic routier, ferroviaire et aérien. A plusieurs reprises, les participants ont rempli un questionnaire sur leur mode de vie et leur état de santé (physique et psychologique), alors que les chercheurs ont relevé des paramètres comme le tour de taille, le rapport taille – hanches, l’indice de masse corporelle (IMC), la répartition des graisses…

Environ la moitié de ces personnes étaient confrontées – de manière suffisamment gênante, encore qu’à des degrés très divers - à au moins une source de bruit (15% à deux sources et 3% à trois sources). Et en croisant les différentes données, il s’avère que l’exposition chronique au bruit, quelle qu’en soit l’origine, apparaît comme un facteur de risque d’augmentation du tour de taille. Plus le bruit est envahissant, plus le tour de taille augmente (ce n’est pas systématique, bien sûr, mais la tendance est claire).

Les chercheurs avancent quelques hypothèses, qui renvoient au stress (avec la production d’hormones qui contribueraient à l’accumulation de graisse abdominale) et au sommeil (de moins bonne qualité, avec des conséquences métaboliques néfastes). En tout cas, cette association étonnante entre le poids et la pollution sonore mérite d’être explorée encore plus en profondeur.

Source: Occupational and Environmental Medicine (http://oem.bmj.com)
publié le : 02/08/2015 , mis à jour le 02/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci