Gastro-entérite : le virus se répand aussi dans l’air

Dernière mise à jour: juillet 2015 | 10650 visites
norovirus-imodium-170.jpg

news Des tests réalisés dans des hôpitaux montrent que le norovirus, l’une des causes les plus fréquentes de gastro-entérite et de diarrhée, se dissémine dans l’air ambiant.

Le mode privilégié de propagation identifié jusqu’à présent est soit la voie de proche en proche (d’un patient infecté à une personne saine, en se serrant la main par exemple), soit la voie indirecte (via un objet contaminé : un téléphone, un clavier d’ordinateur, une poignée de porte, un bouton d’ascenseur…). Cette équipe québécoise (université Laval) démontre que le norovirus est aussi très présent dans l’air ambiant.

Les chercheurs ont réalisé leurs tests dans huit hôpitaux et centres de soins de longue durée, alors que la gastro-entérite frappait une partie des patients. Des prélèvements d’air ont été effectués à un mètre des malades, devant l’entrée de leur chambre et au poste des infirmières. Les analyses ont montré la présence de norovirus dans l’air de six des huit institutions (dans 54% des chambres, 38% des corridors donnant accès aux chambres et 50% des postes d’infirmières). Les concentrations virales (par mètre cube d’air) dépassaient quasiment chaque fois la dose suffisante pour provoquer une gastro-entérite.

Comme l’explique l’un des chercheurs, « ce mode de propagation jusqu’ici inconnu des norovirus pourrait expliquer pourquoi les éclosions de gastro-entérite sont si difficiles à contenir. Les mesures appliquées en milieu hospitalier ne visent qu’à limiter les contacts directs avec les patients infectés. A la lumière de nos résultats, il faudrait revoir ces règles en tenant compte de la possibilité d’une dissémination aérienne des norovirus. L’installation d’unités mobiles de filtration d’air ou le port d’une protection respiratoire près des patients touchés par la gastro-entérite pourraient constituer des mesures intéressantes dont il faudra tester l’efficacité ».

Voir aussi l'article : Gastro-entérite : un virus incroyablement contagieux

Source: Clinical Infectious Diseases (http://cid.oxfordjournals.o)
publié le : 22/07/2015 , mis à jour le 21/07/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci