La grenade : un fruit à découvrir

Dernière mise à jour: août 2016 | 3149 visites
123-p-granaat-fruit-170-5.jpg

news Fruit hypocalorique, la grenade présente une série de bienfaits pour la santé. Comment bien la choisir et la préparer avant de se délecter de ses délicieux petits grains rouges ?

Saviez-vous qu'on avait retrouvé, en Jordanie, une grenade fossilisée dans des couches du début de l’âge de bronze, soit aux alentours du… cinquième millénaire avant Jésus-Christ. Originaire de Perse, elle cache sous sa peau épaisse et non comestible des petits grains de couleur rouge écarlate pleins de saveurs et appelés arilles.

La grenade est gorgée d’eau (80%) et peu calorique (62 kcal/100 g). Elle est riche en antioxydants, en vitamine C, en fibres et en potassium, de même qu’en minéraux (phosphore, calcium et magnésium). On lui prête des vertus bienfaisantes en cas de maladie cardiovasculaire, de cancer (sein, prostate et leucémie) ou encore d’arthrite.

Comment la choisir ?


Une fois cueillie, la grenade ne mûrit plus. Pour un fruit juteux, choisissez-le bien lourd, avec une écorce lisse et brillante, variant du brun orangé au rouge, et sans trace de meurtrissure.

Comment la conserver ?


Vous pouvez conserver la grenade pendant une dizaine de jours à température ambiante. Il est aussi possible de prélever les arilles et de les congeler.

Comment la préparer ?


Pour bien préparer la grenade, munissez-vous d’un couteau d’office, entaillez la peau du fruit et séparez-le en quartiers. Si la grenade est bien mûre, il vous suffira de tapoter sur la peau pour faire tomber les grains. Sinon, dégagez-les avec votre pouce ou à l’aide d’une fourchette. Afin de jouir d’une explosion de saveurs, consommez-la crue ou limitez son temps de cuisson. Elle fait merveille dans les salades de fruits pour la touche exotique qu'elle apporte. Et aussi en jus.

Source: B. Simon
publié le : 04/06/2015 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci