Comment bien choisir et conserver le navet

Dernière mise à jour: août 2016 | 3522 visites
123-p-raap1-170-4.jpg

news Le navet n’a pas son pareil pour donner de la saveur aux recettes. Il est délicieux dans les plats mijotés ou avec l'agneau. Quels sont ses bienfaits pour la santé ? Comment le choisir et le conserver ?

Savez-vous que jusqu’à l’arrivée de la pomme de terre, le navet constituait en Europe l’aliment de base ? Il a longtemps été oublié mais ses arômes tantôt piquants, tantôt doux, et sa texture filandreuse sont redevenus très tendance dans la nouvelle cuisine. La version mini connaît un franc succès à l'instar des carottes miniatures, des petits chicons ou des petits choux.

Les valeurs nutritionnelles


Ce légume de la famille du chou est riche en eau, en fibres, en vitamines C et B, en potassium, en calcium et en oligoéléments (zinc, fer, cuivre). Peu calorique (18 kcal/100 g), il favorise le transit intestinal et contribue à une meilleure prévention de certains cancers tels que celui du poumon, du rein ou des ovaires.

Comment le choisir ?


Il existe une dizaine de variétés de navets, aux couleurs diverses. On citera, pêle-mêle, celui de Nancy au col violet, le jaune d’Ecosse, le blanc de Milan, le long noir de Caluire ou le boule de neige. Ceci dit, quelles que soient sa forme et sa couleur, il doit être exempt de taches et de meurtrissures, brillant et ferme au toucher. Si vous l’achetez avec des fanes, celles-ci doivent être bien vertes et fraîches.

Comment le conserver ?


Le navet apprécie les endroits frais et sombres, et vous pourrez facilement le conserver pendant une huitaine de jours dans le bac à légumes du réfrigérateur. S'il est ramolli, c'est qu'il est déshydraté et donc impropre à la consommation.

Comment le déguster ?


Au printemps, sa saveur est nettement plus douce, alors qu’en automne et en hiver, il a plus de caractère et est légèrement piquant.

Il est parfait cuit à l'eau, caramélisé, servi avec une sauce moutarde. Il accompagne à merveille les volailles, le gibier mais surtout la viande d'agneau. Il est délicieux dans les plats mijotés comme le navarin d'agneau. On peut également en faire une purée, l'intégrer à des potées de légumes, des potages ou des gratins, notamment de légumes oubliés.

Source: B. Simon
publié le : 08/05/2015 , mis à jour le 11/08/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci