Espaces verts : très bénéfiques pour les enfants, mais…

Dernière mise à jour: février 2015 | 4214 visites
123-kind-kleuter-bos-spelen-170_09.jpg

news La présence d’espaces verts à proximité du lieu de résidence agit de manière favorable sur la santé des enfants. Un bémol : le risque d’allergie associé aux parcs urbains.

Cette étude espagnole s’est intéressée à la fois aux avantages et aux inconvénients de la présence d’un espace vert urbain ou naturel près du domicile. L’état de santé et une série de comportements de quelque 3.000 enfants, âgés de 9 à 12 ans, ont été analysés. Tous habitaient à Sabadell, une ville d’environ 200.000 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Barcelone.

Comme l’explique le Dr Maryvonne Pierre-Nicolas (Journal international de médecine), « la présence d’espaces verts à proximité du lieu de résidence est associée à une prévalence plus faible de surpoids ou d’obésité, et à moins de temps d’écran excessif ». Cependant, en examinant les données de plus près, les chercheurs ont constaté une différence entre l’effet des bois et des forêts et celui des parcs urbains.

Des risques allergiques très différents


Ainsi, dans le premier cas, on observe un bénéfice majeur en termes de poids et de sédentarité, alors que ce bienfait diminue quand on ne prend en compte que les parcs. Par ailleurs, si les bois ne présentent pas de risques (au contraire) pour ce qui concerne la rhinite allergique liée aux pollens (rhume des foins), la situation est très différente à proximité des parcs.

Le Dr Pierre-Nicolas poursuit : « Ces résultats sont cohérents avec ceux d’études antérieures et montrent le rôle essentiel des espaces verts sur la santé des enfants, en confirmant la réduction des comportements sédentaires et les conséquences bénéfiques pour le poids ». Néanmoins, les différences entre les forêts et les parcs en termes de flore, et de potentiel allergène, doivent inciter à mieux penser le type de plantes qui composent les espaces verts urbains.

Source: Environmental Health Perspectives (http://ehp.niehs.nih.gov)
publié le : 27/02/2015 , mis à jour le 26/02/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci