Cancer : comment adapter son alimentation

Dernière mise à jour: février 2015 | 3317 visites
123-tomat-soep-veget-menu-voed-170_08.jpg

news En cas de cancer, une alimentation variée et équilibrée est capitale afin de ne pas s'affaiblir davantage. Néanmoins, l'appétit et l'envie peuvent être fortement altérés par la maladie et le traitement. Quels conseils peut-on donner ?

Une proportion considérable de patients sous traitement est accablée par la fatigue, l'épuisement, les nausées, les vomissements, les troubles intestinaux, les maux de tête, la perte d'appétit, les troubles du goût, l'aversion pour certains aliments, la répulsion face aux odeurs de cuisine..., ainsi que des atteintes de la cavité buccale. Les conséquences peuvent être très sérieuses, en termes de faiblesse, de perte de poids, voire de malnutrition. Afin de veiller à assurer les apports essentiels en nutriments, voici une série de recommandations.

Le socle alimentaire sera constitué de plusieurs portions quotidiennes de fruits et de légumes, ainsi que du riz, du pain et des pâtes aux céréales complètes.

Le sucre raffiné doit être limité, dans la mesure où il stimule la production d'insuline et de facteurs de croissance tumorale.

• Il convient de privilégier les agrumes, les carottes, les épinards, les raisins, le miel, les fruits rouges et les poissons gras, ainsi que les choux et les oignons si le système digestif les tolère. Les herbes aromatiques, le curcuma et le thé vert sont conseillés.

En cas de nausées et de vomissements, il est important de ne pas rester l'estomac vide, ne fût-ce qu'en s'alimentant, pendant les périodes les plus difficiles, avec de la mie de pain complet, des biscottes et des fruits secs. Une tisane au gingembre ou de la menthe poivrée avalée avec un sucre contribuent à réduire les nausées.

• Les modes de cuisson sans matière grasse sont indiqués (papillote, à la vapeur, à l'eau, au court-bouillon). Il faut éviter les plats riches en crème, marinés, cuits à la bière ou au vin rouge, ainsi que les vinaigrettes trop acides. Un peu d'huile d'olive et des herbes aromatiques donneront du relief aux recettes.

• Préparez des potages à l'avance et conservez-les au congélateur. Ils sont nourrissants, regorgent de vitamines et de minéraux et sont assez faciles à manger. Il en va de même des compotes de fruits frais, des potées de légumes, ou encore des cakes faits maison.

Source: www.cancer.be
publié le : 04/02/2015 , mis à jour le 03/02/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci