Arthrose du genou : courir n’augmente pas le risque

Dernière mise à jour: novembre 2020
123-vr-jong-lopen-sport-fitn-04-18.jpg

news La course à pied n’accroît pas le risque de gonarthrose : au contraire, le jogging pourrait même avoir un effet protecteur.

La question consiste à savoir si la charge répétitive imposée par la course sur l’articulation du genou peut être néfaste, avec une usure progressive du cartilage. Une équipe américaine (Baylor University) a analysé les données provenant d’études regroupant au total quelque 3.000 personnes (autant de femmes que d’hommes).

Un questionnaire a permis d’identifier la nature, la fréquence et l’intensité de l’activité physique à quatre périodes de l’existence : de 12 à 18 ans, de 19 à 34 ans, de 35 à 50 ans, et au-delà. Des radios ont permis d’objectiver la présence ou non d’une gonarthrose, alors que les patients concernés ont fait part des symptômes ressentis (douleur, handicap…). Ces données ont été croisées avec d’autres informations sur les habitudes de vie, ce qui a permis de procéder à des comparaisons fiables.

Le résultat montre que les coureurs à pied – quel que soit l’âge auquel ils ont pratiqué et la durée – ne risquaient pas plus que les autres de souffrir d’arthrose du genou, et présentaient même un risque plus faible (peut-être lié à un indice de masse corporelle moyen – IMC – moins élevé). Quant aux coureurs atteints de gonarthrose, les symptômes, et en particulier la douleur, étaient en moyenne moins invalidants que chez les non-coureurs.

Les chercheurs en déduisent que le fait de courir n’augmente pas le risque de développer une arthrose du genou (hors traumatismes), et pourrait même exercer un effet protecteur. Ils ajoutent qu’il reste à déterminer si la course est mauvaise ou non lorsque la gonarthrose est établie. D’autres travaux indiquent que dans ce cas, il est important de maintenir une activité physique « douce » (la marche, en particulier) afin de réduire la probabilité de présenter une limitation fonctionnelle. Sans doute s’agit-il d’un juste milieu.

Voir aussi l'article : Arthrose du genou : il faut viser les 6000 pas chaque jour

Source: American College of Rheumatology (www.rheumatology.org) via Body Science
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram