Calvitie : une piste très prometteuse

Dernière mise à jour: septembre 2014 | 10831 visites
123-man-kaal-achterhoofd-1270_08.jpg

news Un médicament utilisé dans la polyarthrite a donné des résultats spectaculaires pour traiter une alopécie totale.

Ce patient souffrait à la fois d’alopécie universalis (perte de tous les cheveux et de tous les poils) et de psoriasis en plaques (la forme la plus fréquente). Des dermatologues américains (université Yale) ont testé l’efficacité du tofacitinib dans cette double indication. Ce médicament est notamment utilisé pour traiter la polyarthrite rhumatoïde et a déjà montré une efficacité contre les lésions liées au psoriasis.

Après deux mois de traitement, le psoriasis s’est amélioré et les cheveux ont commencé à repousser. Après trois mois, le patient présentait tous ses cheveux, des sourcils bien fournis, des cils, de la barbe et des poils aux aisselles. Après huit mois, ses cheveux repoussaient normalement. Aucun effet secondaire notable n’a été signalé.

A ce stade, les chercheurs en concluent que le tofacitinib constitue un traitement prometteur pour stimuler la repousse des cheveux, tout au moins chez une personne souffrant d’alopécie universalis, et ceci en protégeant les follicules pileux contre les agressions (alors bloquées) du système immunitaire.

La question consiste à savoir si en adaptant la molécule, elle peut aussi agir sur d’autres formes d’alopécie, et donc sur la calvitie. Les auteurs ont demandé une autorisation pour lancer des essais cliniques avec une crème à base de tofacitinib.

Source: Journal of Investigative Dermatology (http://www.nature.com/jid/i)
publié le : 26/09/2014 , mis à jour le 25/09/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci