Perdre du poids, c’est bénéfique à tout âge

Dernière mise à jour: juillet 2014 | 6948 visites
voete-weegschaal-gewwicht-170_400_10.jpg

news L’excès de poids constitue un facteur évident de risque cardiovasculaire. Une vaste étude montre que maigrir s'accompagne d'effets positifs à tout moment de l’existence.

Ce sont quelque 1.200 hommes et femmes qui ont été suivis depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 68 ans. Des informations sur leur poids ont été recueillies pendant l’enfance, l'adolescence, et ensuite à 36, 43, 53 et 60-64 ans. Elles ont été croisées avec des données sur la santé cardiovasculaire (athérosclérose, hypertension, événements cardiaques…, ainsi que des paramètres comme l’épaisseur de la paroi de la carotide).

Ces recherches, coordonnées par une équipe de l’University College London, montrent sans ambiguïté que quel que soit leur âge, les adultes qui réussissent à passer dans une catégorie d’IMC inférieure (obésité à surpoids, surpoids à poids satisfaisant), et à s’y maintenir, réduisent de manière significative leur risque cardiovasculaire.

Le coordinateur de ces travaux considère qu’il s’agit d’un levier important pour les politiques de santé publique, sachant que cette étude indique aussi que seule une faible proportion des participants est parvenue à faire suffisamment baisser son indice de masse corporelle et à le stabiliser. Alimentation et activité physique : le potentiel d’intervention reste énorme.

Source: The Lancet Diabetes & Endocrinology (www.thelancet.com/journals/)
publié le : 20/07/2014 , mis à jour le 19/07/2014
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci