Chambre d'hôpital : les fleurs sont les bienvenues

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 6848 visites
123-zh-ezoek-bloemen-opnae-170-03.jpg

news Certains hôpitaux déconseillent d'apporter des fleurs ou des plantes aux patients admis dans des services dits sensibles (oncologie, cardiologie...), en raison du risque qu'elles véhiculent des micro-organismes infectieux. Cette interdiction n'est cependant pas justifiée, selon une récente étude conduite aux Pays-Bas.

Les autorités sanitaires néerlandaises émettent toutefois une série de recommandations.

• Se laver soigneusement les mains après la manipulation des végétaux.

• Eviter les fleurs qui dégagent des parfums forts (freesia, lys, gardénia, jacinthes...). Cela pourrait s'avérer très incommodant pour le patient, et même provoquer des maux de tête.

• Attention aux fleurs et aux plantes allergisantes.

Changer régulièrement l'eau des fleurs.

Doit-on mettre les fleurs et les plantes dans le couloir durant la nuit ? Ce n'est pas nécessaire. La quantité d'oxygène absorbée la nuit par les plantes est particulièrement faible. Les répercussions pour le patient sont insignifiantes, surtout lorsque la chambre bénéficie d'une bonne ventilation.


publié le : 15/11/2015 , mis à jour le 24/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci