Sclérose latérale amyotrophique : de quoi s'agit-il ?

Dernière mise à jour: octobre 2019 | 4878 visites
anat-hers-synaps-neurol-170_400°_01.jpg

news La sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Charcot, est une affection neuromusculaire méconnue. Quels en sont les symptômes et comment évolue la maladie ?

La SLA peut s'attaquer à n’importe quel groupe musculaire. Son origine n’a pas connue. On ne dispose d'aucun traitement curatif ou préventif. La maladie se traduit par une atteinte progressive des neurones moteurs centraux et périphériques dans le tronc cérébral et la moelle épinière. Les facultés intellectuelles, les capacités sensorielles et les fonctions sexuelles ne sont pas atteintes. La SLA se caractérise par un affaiblissement des extrémités, du système respiratoire et du tronc, ainsi que des muscles de la déglutition et de la parole.

Le rythme d’évolution de la maladie et l'espérance de vie diffèrent sensiblement d’un patient à l’autre, ce qui rend tout pronostic difficile. Cette pathologie est inexorable en raison de la paralysie des muscles de la respiration et des problèmes de déglutition.

La SLA touche six à sept personnes sur 100.000. La plupart des patients sont âgés de 50 à 70 ans, mais des adolescents peuvent également être concernés. Les hommes semblent un peu plus fréquemment touchés que les femmes. Le diagnostic ne peut être établi qu’une fois que d’autres affections neurologiques ont été exclues.

L’hérédité joue un rôle dans 10% des cas. On parle alors de forme familiale de SLA. Elle est dominante, ce qui signifie qu’il y a 50% de risques que chaque descendant d’un patient SLA développe à son tour la maladie. Les symptômes de la SLA héréditaire sont les mêmes que ceux de la SLA non héréditaire. La seule différence réside dans le fait que les personnes atteintes de la SLA héréditaire présentent généralement les premiers symptômes à un âge plus précoce.

Cliquez ici pour accéder au site de l'association belge des patients SLA.


publié le : 21/06/2014 , mis à jour le 22/10/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci