ad

Homéopathie : la définition de la dilution

Dernière mise à jour: mars 2015 | 2831 visites
homeop-flesjes-170_400_03.jpg

news L'homéopathie est une thérapeutique basée sur la loi de similitude et l'emploi de doses infinitésimales. Ici pas de gélules et de dosages en mg mais des granules et des dilutions (CH).

La loi de similitude. Toute substance capable de provoquer des troubles chez un individu en bonne santé peut à très faibles doses faire disparaître ces plaintes.

Les doses infinitésimales Elles sont obtenues au moyen de dilutions successives d'une substance de base, au 1/10 (décimales) ou au 1/100 (centésimales). Ainsi l'arnica 9 CH signifie que la teinture d'Arnica de base a été diluée 9 fois au centième selon la technique proposée par le médecin allemand Hahnemann.

CH signifie Centésimale Hanemannienne et indique donc le taux de dissolution. Il existe trois grands types de dilution.

La dilution basse (4 ou 5 CH) pour traiter des signes locaux comme par exemple un écoulement nasal. Il faut renouveler fréquemment les prises.

La dilution moyenne (7 ou 9 CH) pour traiter des symptômes plus généraux, comme un état grippal.

La dilution haute (15 ou 30 CH) pour traiter un problème général en profondeur comme par exemple la dépression.


publié le : 17/03/2014 , mis à jour le 03/03/2015
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci