Effort physique : pourquoi il faut bien s'hydrater

Dernière mise à jour: octobre 2013

news Sport, nettoyage, jardinage, bricolage... : même lorsque l'effort physique est modéré, il est important de boire régulièrement, même si la soif ne se fait pas ressentir.

Un demi-verre d'eau toutes les demi-heures : c'est la formule à retenir. Qu'il fasse chaud ou pas, cette réhydratation permet de compenser les pertes liées à la transpiration, à l'expiration et à la dépense d'énergie. Il est évident que par fortes chaleurs, il conviendra de boire davantage.

Que se passe-t-il si on ne boit pas assez d'eau dans ces situations ?

La perte d'énergie s'accélère, l'état de fatigue s'installe beaucoup plus rapidement, avec une menace d'épuisement en cas d'efforts intenses.

• Risque accru de souffrir de crampes, de tendinites, de douleurs musculaires et articulaires. Lorsque l'organisme n'est pas suffisamment hydraté, les muscles et les tendons sont moins bien irrigués et peuvent alors se fragiliser, donnant lieu à de sévères douleurs, passagères ou récurrentes.

• Risque de formation de caillots sanguins et d'apparition d'une insuffisance veineuse chez les patients cardiaques ou souffrant de troubles vasculaires.

• Risque d'insuffisance rénale, de formation de calculs rénaux, de constipation, de cystite ou de prostatite.

• Etourdissements, baisse de la pression artérielle, vertiges, malaise.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram