Parler à un enfant : les gestes comptent autant que les mots

Dernière mise à jour: août 2015
123-baby-kind-moeder-170-10.jpg

news Lorsqu’on s’adresse à un enfant en bas âge, il est important de lui montrer ce dont on parle. Pour qu’il apprenne, ce n’est pas tant la quantité de mots qui intervient, mais la qualité de l’interaction.

L’expérience, conduite par une équipe de l’université de Chicago, est relayée par Le Figaro. Les chercheurs ont filmé des échanges entre mères et enfants, âgés de 14 mois à l’entame et suivis jusqu’à 4 ans et demi. La nature des informations transmises des unes aux autres a été évaluée selon la manière dont les mamans avaient pour habitude de lier les objets et leurs noms dans une série de situations. Le nombre de mots par minute a également été calculé.

Il ne suffit pas d'appeler un chat un chat


• Premier point : le fait de désigner l’objet facilite grandement l’acquisition des informations dès le plus jeune âge, avec un bénéfice qui reste constant en grandissant.
• Deux : cet apprentissage est indépendant de la quantité de mots utilisés. Autrement dit, une mère peut beaucoup parler à son enfant sans que cela lui apporte pour autant les indices permettant de relier les termes employés à ce qu’ils correspondent.
• Trois : le statut social ne constitue pas un facteur déterminant en termes de qualité, de clarté des interactions.

Comme l’expliquent les auteurs, « l’acquisition du vocabulaire procède par accumulation et sélection d’informations : l’enfant emmagasine l’ensemble des situations qu’il vit, mais tâche également de trier les signaux qu’il perçoit (son, mot, geste, regard…), de manière à ne conserver que les plus pertinents, ceux qui lui permettent d’identifier sans équivoque l’objet ou l’être désigné ». Il ne suffit donc pas d’appeler un chat un chat, il faut aussi montrer le chat en question.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.