L’allaitement maternel favorise-t-il l’ascension sociale ?

Dernière mise à jour: octobre 2013

news Etonnant : l’allaitement maternel est associé à une augmentation des chances de progression sociale de l’enfant par rapport au statut de son père.

Cette étude britannique (University College London et université d’Essex) a pris en compte une très large population, regroupant quelque 17.000 enfants nés en 1958 et à peu autant nés en 1970. Des informations ont été recueillies sur le type d’allaitement et le statut socio-professionnel du père. Les mômes ont passé des tests cognitifs (mémoire, raisonnement, langage, apprentissage…) à l’âge de 10-11 ans, et leur position sociale a été évaluée une trentaine d’années plus tard.

Résultat : par rapport à ceux qui ne l’ont pas été, les enfants allaités au sein sont plus susceptibles (de 24%) d’avoir bénéficié d’une ascension sociale et la probabilité est plus faible (20%) d’être moins bien « classé » que leur père. En d’autres termes, l’allaitement maternel augmente les chances de progression sociale. Ceci ne veut évidemment pas dire qu’il la garantit, ou qu’a contrario la mobilité sociale n’est déterminée que par ce critère.

Les évaluations intervenues vers 10-11 ans montrent que les enfants allaités au sein tendent à obtenir de meilleures performances, qui pourraient donc expliquer (en partie !) la progression ultérieure. En tout état de cause, on peut considérer cette donnée comme un élément supplémentaire dans la liste des bienfaits de l’allaitement maternel.

Source: Archives of Disease in Childhood (http://adc.bmj.com)
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.