Grossesse : l'importance de manger du poisson

Dernière mise à jour: avril 2022

news Pour que la grossesse se déroule au mieux, une femme enceinte devrait manger du poisson une à deux fois par semaine. A quoi s'expose-t-elle si elle ne le fait pas ? Peut-elle consommer toutes les espèces ou certaines sont-elles à éviter ?

Durant le premier trimestre de la grossesse, la femme doit assurer des apports accrus en iode, en oméga-3 et en phosphore, nécessaires au bon développement du cerveau du bébé. Dans ces conditions, il est recommandé de manger du poisson très régulièrement (au moins une fois par semaine) en variant les espèces et en privilégiant le frais.

L'espadon et le thon : avec modération en raison de leur teneur en méthylmercure.
• Préférer les poissons fermes et gras, comme le hareng, la sardine, le maquereau, la lotte, la sole, la daurade, le loup de mer ou le saumon.
Les poissons d'eau douce sont à consommer avec parcimonie, au maximum une fois tous les deux mois. En effet, la carpe, l'anguille ou la truite peuvent être polluées par du PCB, une dioxine néfaste pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Dormeasan forte – Pour un sommeil de qualité Dormeasan forte – Pour un sommeil de qualité
A.Vogel

Aide à s’endormir, apaise le corps et l’esprit pour se réveiller frais et reposé.

Savoir plus?
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram