Pipi au lit : et si l'enfant dort ailleurs ?

Dernière mise à jour: juillet 2013

news Pour un enfant qui souffre d'énurésie nocturne (pipi au lit), partir en colonie de vacances, participer à un camp scout ou dormir chez un petit camarade peut constituer une expérience problématique. Comment aborder au mieux la question ?

Il faut évoquer ouvertement la situation avec les personnes qui s'occuperont de l'enfant (moniteur, parents du copain, chef scout...). Dissimuler le souci ne sert à rien : au contraire, cela risque de stresser encore davantage l'enfant et de le mettre dans une situation extrêmement embarrassante lorsqu'un incident se produira.

• Si le système est efficace à la maison, convenez avec les accueillants de réveiller systématiquement l'enfant à la même heure pour le conduire aux toilettes.

Si l'enfant dort avec un lange, il est important qu'il puisse se débarrasser discrètement du lange humide si c'est lui qui le change ; et si ce n'est pas le cas, qu'une personne en qui il a confiance s'occupe de tout cela, en toute discrétion, mais sans honte.

Les rituels seront respectés : un passage aux toilettes avant d'aller dormir, ne pas boire avant de se coucher...

• Le pédiatre peut prescrire un médicament pour une durée limitée. Essayez-le quelque temps avant le départ afin de vérifier les dosages et les adapter si nécessaire.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.