Grossesse : attention aux vomissements du deuxième trimestre

Dernière mise à jour: mars 2013

news Les vomissements durant le deuxième trimestre de grossesse sont à considérer avec la plus grande attention.

Les résultats de cette étude suédoise ont été relayés par Le Quotidien du Médecin. Les chercheurs ont examiné les dossiers médicaux de plus d’un million de femmes enceintes hospitalisées en raison de vomissements gravidiques. L’analyse montre qu’il existe après vingt-deux semaines de grossesse « un risque associé de pré-éclampsie, d’hématome rétroplacentaire (avec décollement du placenta et risque majeur d’hémorragie gravissime), et d'hypotrophie fœtale (retard de croissance) », par rapport aux mères qui ne présentent pas ces vomissements à cette période. Lorsque ceux-ci surviennent au premier trimestre, ce qui est habituel, les dangers sont quasi inexistants.

« Les auteurs concluent en insistant sur une surveillance attentive de la tension artérielle et de la croissance fœtale chez ces femmes à risque », commente Le Quotidien du Médecin. Pas d’inquiétude démesurée toutefois : on ne parle pas ici de nausées transitoires et bénignes, mais de manifestations (très) invalidantes.

[Source : BJOG : An International Journal of Obstetrics and Gynecology]

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.