Intelligence : le QI est loin d'être suffisant

Dernière mise à jour: février 2013

news Le quotient intellectuel ne suffit pas à évaluer l’intelligence globale d’un individu. Plusieurs autres composantes sont indispensables.

Trop nombreux sont ceux qui considèrent le QI comme « le » paramètre déterminant l’intelligence. On sait pourtant de longue date qu’il ne s’agit que d’une indication, d'un outil d’évaluation d’un potentiel ou de mise en évidence d’éventuelles difficultés.

Des chercheurs britanniques se sont à leur tour penchés sur la question, par le biais de tests proposés en ligne. Au total, quelque cent mille internautes y ont participé. Ils ont complété douze épreuves, destinées à déterminer leurs capacités de mémorisation, de raisonnement, d’attention ou encore de planification. Les spécialistes ont recruté quelques dizaines de personnes, afin d’observer leur activité cérébrale pendant la résolution des problèmes.

Le résultat indique clairement qu'il n'est pas possible d'interpréter les taux de réussite par la seule « variable QI ». La capacité de compréhension et de traitement de l'information, complétée par la faculté d'adaptation, reposent sur la combinaison de diverses facultés (dont le raisonnement, la mémoire à court terme et le langage) qui déterminent l’intelligence globale, peu importe d’ailleurs la manière dont elle s’exprime. Le quotient intellectuel, pourquoi pas, mais le seul quotient intellectuel, certainement pas.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram