Des ultrasons contre les troubles de l’érection

Dernière mise à jour: janvier 2013 | 7589 visites
koppel-bed-rel-voeten-170_400_02.jpg

news Le recours aux ultrasons semble présenter une intéressante efficacité contre la dysfonction érectile.

Ainsi que l’explique le Dr Jean-Fred Warlin (JIM), une équipe américano-israélienne a eu recours à la lithotritie extracorporelle à faible intensité (LEC-FI), réputée favoriser l’angiogenèse. Traduisons : LEC-FI, c’est-à-dire une technique d’émission d’ondes de choc ultrasonores ; et angiogenèse, à savoir le processus de croissance de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux préexistants.

Les chercheurs ont recruté une soixantaine de messieurs présentant un trouble érectile depuis plus de six mois et prenant des médicaments contre l’impuissance (le traitement a été interrompu durant l’expérience). Deux groupes (aux profils similaires) ont été constitués.

Dans le premier, les participants ont bénéficié de deux séances d’ultrasons (appliqués directement sur le pénis) par semaine, pendant trois semaines ; répétées après une pause de trois semaines, soit neuf semaines au total. Leurs « scores érectiles » ont été évalués après un mois, et ensuite à trois mois.
Dans le second, le traitement était simulé : une plaque de métal empêchait les ondes de frapper le pénis, mais ni le patient, ni le soignant ne pouvaient le savoir.
Dans un cas comme dans l’autre, les insatisfaits ont pu obtenir des séances supplémentaires. Même s’ils portent sur le court terme, les résultats – au bénéfice des ultrasons - sont très intéressants, avec « les progrès les plus flagrants », note le Dr Warlin, « lorsqu'on considère le désir sexuel, la dureté de l’érection et la satisfaction générale ». Des résultats corroborés par la pléthysmographie (permettant de mesurer les variations du volume sanguin).

Le Dr Warlin ajoute : « Il n’y a eu aucun effet indésirable et les scores ont été encore améliorés chez ceux qui avaient réclamé une rallonge ».

Un article sur le sujet a été publié dans le « Journal of Urology ».


publié le : 08/01/2013 , mis à jour le 07/01/2013
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci