ad

Si la biodiversité est menacée, les langues le sont aussi

Dernière mise à jour: août 2012 | 2582 visites
123-alfabet-letters-taal-spreken-170_08.jpg

news Les menaces considérables qui pèsent sur la biodiversité compromettent aussi la pérennité de très nombreux idiomes.

Larry Gorenflo (université d’Etat de Pennsylvanie) a conduit des recherches approfondies sur les associations entre biodiversité et diversité linguistique. Il constate, d’abord, que 70% des langues parlées dans le monde (environ 7.000 idiomes au total) le sont dans des régions qui connaissent le plus haut degré de biodiversité… sur laquelle pèsent, dans le même temps, de lourds dangers, au point de menacer la survie de nombreuses (petites) communautés qui évoluent dans ces environnements. Et avec elles, leur langue.

Les sociologues, ethnologues, linguistes ou spécialistes de l’environnement explorent avec un intérêt soutenu ces réalités, en croisant leurs observations. D’aucuns estiment que d’ici une poignée de décennies, la moitié des langues – voire davantage – auront disparu. Biodiversité et diversité culturelle, et donc linguistique, forment un tout, mis sérieusement en péril.

Un article sur le sujet a été publié dans la revue « PNAS ».


publié le : 02/09/2012
ad
pub