ad

Le poivron, le soleil dans l'assiette

Dernière mise à jour: novembre 2016 | 7237 visites
paprika.kleuren-170_560_06.jpg

news Le poivron, qu'il soit vert, jaune ou rouge, apporte du soleil dans l'assiette. C'est le légume de l'été par excellence. Il peut se consommer cru, cuit ou grillé. Il a ses fans mais aussi ses détracteurs, qui le considèrent trop difficile à digérer.

Un excellent pourvoyeur de fibres

Le poivron fournit environ 2 g de fibres/100 g, ce qui en fait un légume parfait pour réguler le transit intestinal et lutter contre la constipation. Il est également riche en flavonoïdes. Le vert l'est cinq à huit fois plus que le rouge. Par contre, ce dernier apporte neuf fois plus de bêta-carotène que le légume vert, et serait donc davantage protecteur contre le vieillissement prématuré.

L'allié de vos régimes

Hypocalorique, le poivron est l'ami des régimes, avec à peine 21 kcal/100 g. Il est très riche en vitamine C, avec 126 mg/100g : un seul poivron cru permet de couvrir les besoins nutritionnels quotidiens.

Le poivron est à ajouter à un maximum de plats : il donnera de la couleur à vos salades, à vos préparations de pâtes, de riz (froid ou chaud), à vos potages (froid ou chaud), ainsi qu'à vos fromages blancs, à vos sauces ou encore à vos viandes et poissons. Il est parfait, grillé, sur les barbecues ou encore en entrée, dans sa version marinée « antipasti ».

Il est riche en potassium, en calcium, en magnésium, en phosphore et en manganèse. Vu son taux assez élevé de lutéoline, il est l'allié de la mémoire. Enfin, il favorise la circulation sanguine puisqu'il contient de la capsaïcine, qui augmente la résistance des petits vaisseaux sanguins.

Côté désavantages, il peut s'avérer peu digeste, surtout cru ou mariné. Il est préférable de l'éplucher, ce qui n'est pas forcément facile. Conseil : coupez le poivron en deux et placez-le quelques minutes au four. Vous parviendrez ensuite à enlever sa peau en un tournemain.

Il peut également être irritant pour les parois et les muqueuses de l'oesophage et de l'intestin chez les personnes qui sont particulièrement sensibles.

Comment le choisir ?

Choisissez le bien brillant, croquant, avec un pédoncule bien attaché et bien vert. Ne le prenez jamais frippé, signe qu'il traîne depuis déjà pas mal de temps chez le maraîcher.

Le poivron se conserve de longues semaines au réfrigérateur dans le bac à légumes.

Source: B. Simon
publié le : 21/06/2012 , mis à jour le 23/11/2016
ad
pub