Animaux : prévenir l’allergie de l'enfant dès la grossesse

Dernière mise à jour: juin 2012 | 3175 visites
dieren-kat-zw-w-170_560_06.jpg

news Les bébés dont la maman a côtoyé un animal domestique durant la grossesse s’exposent à un risque sensiblement réduit de souffrir d’une allergie.

Cette étude vient confirmer une série d’observations antérieures, et met donc en évidence l’effet protecteur, pour l’enfant, de la présence d’un chien ou (surtout) d’un chat dans l’environnement immédiat de la femme enceinte. Les chercheurs du Henry Ford Hospital (Detroit) considèrent que les bébés s’exposent alors à un risque réduit de 30% de développer une allergie aux animaux domestiques.

Ils ont abouti à cette conclusion après avoir déterminé le taux d’anticorps IgE présents chez des enfants depuis leur naissance jusqu’à l’âge de 3 ans, selon que la grossesse de la maman se soit déroulée en présence, ou non, d’un animal domestique. Les dosages des IgE permettent d’évaluer la sensibilité allergique. Les auteurs indiquent que l’exposition in utero agit sur le développement du système immunitaire de l’enfant, et prévient, dans une certaine mesure, les réactions « exagérées » de l’organisme du jeune enfant en présence des allergènes.

Des données publiées dans la revue « Journal of Allergy and Clinical Immunology ».


publié le : 30/06/2012 , mis à jour le 30/06/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci