Préservatif : beaucoup trop d’erreurs d’utilisation

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 11973 visites
condooms-soa-wit-170_400_10.jpg

news La mauvaise utilisation du préservatif fait baisser son taux d’efficacité à 80%, avec les risques que l’on peut imaginer.

Ces 80% correspondent à un taux d’efficacité global, évalué par rapport à l’ensemble des utilisateurs. Sur le plan individuel, les erreurs de manipulation augmentent évidemment dans des proportions bien plus considérables le risque de contracter une MST (maladie sexuellement transmissible). Mais également de transmettre l’infection à son/sa partenaire, ou d’exposer la femme à une grossesse non désirée.

Utilisé correctement, un préservatif de qualité assure une protection contre les MST proche des 100%. Des chercheurs de l’université de l’Indiana ont déterminé, en collaboration avec une équipe internationale de spécialistes, les circonstances les plus fréquentes qui nuisent au bon usage du condom. Ils en retiennent sept : la perte d’érection lors de la mise en place du préservatif, la perte d’érection durant l’acte sexuel et liée au préservatif, le déchirement du condom, un glissement durant le rapport, un retrait non conforme, des soucis d’adaptation (taille, texture…), ainsi que des difficultés d’ajustement par rapport au partenaire.

Parler ouvertement de la sexualité

Une enquête conduite auprès d’un groupe représentatif d’étudiants américains a montré qu’un homme sur trois avait rencontré un problème de ce type au cours du dernier trimestre. Ces données (publiées dans la revue « Sexual Health ») vont être transmises à l’OMS (Organisation mondiale de la santé), aux Centres US de contrôle des maladies, ainsi qu’à d’autres institutions de santé à travers le monde. Les auteurs insistent sur le fait que leurs travaux (qui vont bien au-delà de l’étude mentionnée ici) appellent un renforcement de l’éducation sexuelle, sachant qu’Internet représente un outil de communication précieux dans ce domaine.

Et ils ajoutent qu’il ne faut pas hésiter à parler ouvertement d’érection, de sperme, de lubrifiants… ; de tous les aspects de la sexualité, en fait.


publié le : 13/06/2012 , mis à jour le 24/07/2012
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci